L'assurance complémentaire dentaire

De nombreuses personnes redoutent particulièrement leur visite chez le dentiste. Et pour cause ! Les prix pratiqués sont souvent très élevés et cela peut représenter un réel gouffre financier pour le patient. Les dépenses de soins dentaires nécessitent d’avoir une assurance complémentaire dentaire qui prend en charge tout ou une partie des dépenses non couvertes par l’assurance maladie obligatoire.

Que paie l‘assurance maladie ?

Votre assurance maladie paie les soins dits „conservateurs“. Certains soins peuvent rapidement faire monter le prix de la facture. Ainsi, pour éviter des dépenses imprévues, les dentistes fournissent un devis avant toute intervention sur vos dents, indiquant le traitement prévu, le montant des honoraires et le remboursement prévu par l'Assurance maladie.

Quel est le meilleur moment pour souscrire une assurance dentaire complémentaire ?

Les problèmes dentaires arrivent toujours au mauvais moment. Et les assurances maladies légales ne couvrent malheureusement pas la totalité des frais. Voilà bien des imprévus qui peuvent vite chambouler votre budget. Il est utile de souscrire une assurance complémentaire ambulatoire assez tôt, car beaucoup de caisses maladie ne contribuent aux frais d’orthodontie que si le diagnostic n’a été posé qu’après conclusion de l'assurance. Par ailleurs, certaines caisses maladie appliquent un délai de carence (délai d'attente) entre 6 mois et 3 ans. S'il s'avère que le patient avait déjà des problèmes dentaires avant la signature du contrat, la compagnie d'assurance refusera de payer. Mieux vaut prévenir que guérir !

Zahnzusatzversicherung

Que paie l'assurance complémentaire dentaire ?

Afin de mieux comprendre quelles sont les prestations couvertes par l'assurance dentaire complémentaire, il est utile d'examiner à nouveau les prestations fournies par l'assurance maladie obligatoire. L’assurance de base obligatoire se limite aux soins dentaires en cas de maladie « grave et inéluctable » du système masticatoire et de séquelles d’une « maladie grave généralisée ». Très mal pris en charge par la Sécurité sociale, les frais dentaires justifieraient à eux seuls que l’on souscrive une assurance santé complémentaire. En effet, ils sont seulement remboursés à hauteur de 70 % sur la base des tarifs conventionnels. Bien avant d’avoir de gros besoins de soins dentaires (dévitalisation d’une dent, traitement d’une carie, implants,…), il est préférable de vous rendre régulièrement chez le dentiste pour procéder à un examen préventif. Certaines mutuelles dentaires proposent un pack 100% santé. Sont donc remboursés : les couronnes, les bridges, les prothèses.

Quelle assurance dentaire complémentaire choisir ?

La meilleure mutuelle soin dentaire ce n’est pas uniquement la moins chère pour les adhérents mais c’est surtout celle qui rembourse bien les soins dentaires, les traitements orthodontiques et ceux effectués par un chirurgien pour des implants dentaires.

Comment choisir la meilleure assurance complémentaire dentaire ?

Choisissez votre mutuelle dentaire en fonction du tarif, des services couverts par le prestataire. Il existe plusieurs sites comparant les fournisseurs et les tarifs. Ils vous aideront à trouver l'assurance complémentaire dentaire qui vous convient.

DE / EN / FR